J’ai cru à une fake news

Hellooo les amis, vous savez quoi ? Ma super copine Ling ne voulait rien nous dire, elle était bizarre… Finalement elle nous a avoués qu’une image l’avait choquée sur Internet. En menant l’enquête, on s’est rendu compte que c’était une fake news archi fausse… ça vous est déjà arrivé, vous? Vous l’avez gardé pour vous ou vous en avez parlé ? En tout cas, maintenant, je me méfie….!
Bisous

Lulu

Abonnez votre enfant à Astrapi

37 réflexions sur « J’ai cru à une fake news »

  1. Anouk dit :

    Moi, mon copain, il ne me croit pas souvent … même si c’est vrai !

  2. Clara dit :

    Allô Lulu !
    J’ai aussi cru à une fake news. Je participais à The Voice Kids (j’ai perdu) et une de mes amies m’a dit: « Moi aussi je participe à The Voice Kids! Je t’ai entendu chanter et franchement je me demande comment tu as été acceptée !!! Je connais un gorille qui chante mieux que toi !! » Ça m’a rendue triste, mais après plusieurs tournages j’ai compris que c’était faux.

  3. Aurore dit :

    Les fake news, c’est la pire chose qui existe, on est d’accord…

  4. Margaux dit :

    Je n’ai jamais cru à une fake news.

  5. alice dit :

    Une fois, on m’a dit n’importe quoi

  6. Mariama dit :

    Les informations sur internet, il y en a beaucoup. Mais il ne faut pas toutes les croire.

  7. Agathe 9ans dit :

    Coucou Lulu et Ling !
    Moi aussi un jour j’ai cru une fakes news. J’ai eu peur alors j’en ai parlé à mes parents, et c’est passé!!!
    Bon courage !

Laisser un commentaire

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel Astrapi appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin de publier ton ou tes commentaires sur le site. La rédaction Astrapi va d'abord lire ton commentaire puis le publier sur le site astrapi.com. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, tes informations peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse suivante : Gérer mes droits/Bayard Jeunesse. Pour plus d’informations, tu peux consulter les dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com.