Harcèlement à l’école : Lulu a besoin de témoignages

Salut !

Astrapi va bientôt écrire un article sur le harcèlement à l’école. La rédac a besoin de témoignages.

Alors si tu as déjà été harcelé(e), si tu as vu un camarade de classe se faire embêter et s’isoler dans la cour, ou si tu as toi-même fait du mal ou causé du tort à un élève, n’hésite pas à raconter ton histoire dans les commentaires.

Nous attendons les avis de tout le monde… Et bien sûr, tu n’es pas obligé(e) de donner ton prénom ! Merci pour ton aide.

Lulu

51 pensées sur “Harcèlement à l’école : Lulu a besoin de témoignages”

  1. Marie-Lou dit :

    Quand j’étais en CE1, je me faisais très embêter par une fille de ma classe. Elle disait des critiques sur moi.
    Est-ce que cela est aussi du harcèlement ?

  2. Chelsea dit :

    Avec ma classe, nous avons participé au projet contre le harcèlement scolaire. Nous avons fait une affiche qui s’intitule : « Ma différence mon choix j’en ai le droit ».
    Nous avons aussi joué une pièce de théâtre sur le harcèlement.

  3. Justine dit :

    Salut Lulu,
    En CP je me suis faite harceler (je n’étais pas la seule) et j’étais triste. J’étais souvent toute seule mais aujourd’hui (je suis en CE2) celle qui m’embêtait est devenue une copine même si elle n’est pas toujours gentille… L’année prochaine elle déménage donc je suis contente !

  4. Océane dit :

    Si vous vous faites harceler, j’ai un conseil : ne restez pas planter là et aller le dire à vos parents ou à votre entourage. Bonne chance Lulu 😊

  5. Adèle dit :

    Je n’ai jamais été harcelée mais j’ai entendu dire qu’une petite fille avait été harcelée par un petit garçon… Petit mot pour quelques Astrapiens qui on été harcelés: ne vous laissez pas faire et parlez-en à un adulte !

  6. Mariana dit :

    J’ai été harcelée l’année dernière, et c’est très dur à vivre. On m’a mise dans une autre école où je connaissais beaucoup de monde, et ça m’a fait du bien. Surtout, lorsqu’on se fait embêter, ne jamais minimiser les choses, car ça pourrait être très grave et parfois même mener au suicide. Le harcèlement est puni par la loi, donc si les choses s’aggravent, porter plainte et parler à ses parents ainsi qu’aux adultes de l’école seraient de bonnes solutions pour que ça s’arrête.

    1. Nina dit :

      Je suis d’accord, c’est embêtant d’être harcelé(e). Je me fais harceler tous les jours.

  7. Lise dit :

    L’année dernière, dans ma classe, on a travaillé sur le harcèlement. On sait maintenant que si on voit un harcèlement, il faut le dire à des adultes. Sinon, ce harcèlement peut durer et, ça, la loi l’interdit !

  8. Aidoarceleman dit :

    Bonjour,
    Je vois qu’il y a beaucoup de messages sur cet article. Ce qui est embêtant car la plupart des « blogueurs », selon leur témoignage, sont ou ont été victimes de harcèlement, comme beaucoup d’enfants. Et parfois d’adultes ! Alors voilà mes conseils :
    – toujours en parler et dire ce qu’on a sur le cœur fait beaucoup de bien, même si c’est dit à un surveillant ou un enseignant. Ça devient encore plus grave lorsque le harceleur/euse dit des menaces si on en parle
    – se défendre : Il ne faut jamais se laisser faire et refuser les ordres même sous menace
    – ignorer : Comme qui dirait « On ne joue pas longtemps avec une balle qui ne rebondit pas ! » Cela veut dire que si on rebondit = répond aux insultes, coups ou menaces, la personne va continuer car tout ce qu’elle veut, c’est faire de la peine à la victime.
    N’oubliez pas, pour le harcèlement : TDI (Témoigner, Défendre, Ignorer)
    Si c’est vraiment impossible, appelle le 3020 ou le 119. J’espère vraiment que ces 3 conseils aideront les victimes à régler ce problème. Biiiiiisous !!!

  9. Gilles (7 ans) dit :

    À l’école il y a quelqu’un qui nous embête moi et mon copain. J’essaie d’aller le dire à la maîtresse mais il m’empêche. J’en peux plus c’est énervant j’aimerai bien qu’il arrête.

  10. La licorne dit :

    Moi je ne voudrais harceler personne et si par malheur on me harcèle je le dirais à ma meilleure amie. C’est plus simple de lui dire parce que l’on se connaît depuis la maternelle.

  11. Maxime dit :

    J’avais envie de mettre anonyme… Mais bon ! Dans mon collège, il y a quelqu’un qui embête beaucoup les gens au sujet de leur nom de famille… Moi, par exemple, c’est Maxime RAMPAZZO et Lucas (celui qui embête les autres) n’arrête pas de dire Maxime RAMPAZZI, Maxime RAMPAZZI… Il appelle aussi mon copain Benjamin RENNEVILLE, Benjamin RENNE… suivi de quelque chose d’insultant, comme RENNENUL ou RENNIDIOT…J’en ai parlé à mes parents qui m’ont juste dit qu’il me charriait, mais je n’aime vraiment pas ça et Benjamin n’ose pas en parler.

  12. Léopold dit :

    Moi, en CE2 une fille m’a harcelé en me disant que si je voulais faire partie de sa bande et jouer au loup il fallait que je lui donne des cartes Stars Wars. Je lui en ai données pour pouvoir jouer avec eux. Un jour mes parents m’ont demandé où étaient mes cartes et ce qui n’allait pas mais au début je ne disais rien. Mes parents ont insisté et j’ai fini par leur dire. Ils sont allés voir son papa pour parler de ce problème. J’avais honte et je ne voulais pas qu’elle se fasse gronder. A l’époque, j’étais trop gentil, j’avais peur de ne pas avoir de copains. Depuis elle ne m’embête plus.

  13. Adèle dit :

    Au collège, nous avons eu des interventions sur le harcèlement. Un policier est venu et nous a expliqué ce qu’il fallait faire quand on était harcelé : en parler aux parents, ne pas rester seul dans son coin… Si un jour ça m’arrivait, j’essaierais de ne pas me laisser faire !

  14. Venise dit :

    Je n’ai jamais été harcelée mais je sais une chose : quoi qu’il arrive, dis-le à tes parents, au directeur ou à la directrice de ton école.

  15. Atilas et Kiki dit :

    Je me suis fait harcelé et je l’ai dit à mes parents. Depuis, tout s’est arrangé.

  16. Laurie dit :

    Moi, à l’école, on me harcelait sans que je le sache. Les CM2 (qui sont maintenant en cinquième) m’appelait « Big Mac » (un gros hamburger chez McDo). C’est seulement l’année suivante que j’ai compris ce que c’était, du coup, j’en ai parlé plusieurs fois à mes copines, et, maintenant, j’en rigole !

  17. Ella dit :

    A l’école il y a une fille qui se fait manipuler. Du coup elle ne joue qu’avec Zélie et Rose. Si elle a envie d’être avec quelqu’un d’autre, elle ne peut pas. Si j’étais elle, je trouverais d’autres ami(e)s !

  18. Anouk dit :

    Je n’ai jamais été harcelée mais embêtée oui ! J’étais assez triste pendant un moment… Mais je me suis remise depuis !

  19. Siegfried dit :

    J’ai déjà été témoin de harcèlement. Des gens ont harcelé mon copain Arthur.

  20. Albertine dit :

    Chère Lulu,
    A l’école, on me harcèle tout le temps. On se moque de moi car j’ai les cheveux courts. Ils se moquent de moi mais aussi d’autres personnes. J’en ai parlé en classe mais ça n’a rien changé. Aide-moi !

    1. Mam@strapi dit :

      Chère Albertine,

      Tes parents sont sans doute les meilleurs conseillers pour ça. Discute avec eux et demande un rendez-vous avec ta maîtresse !

      Dans mon école, quelqu’un a été suspendu pour ça et maintenant à la moindre moquerie, il sera renvoyé. Sois forte en attendant que tout s’arrange !

    2. Adèle dit :

      Chère Albertine,
      Moi aussi je me suis faite embêtée en CM1, des filles qui ne m’aimaient pas avaient monté presque toute la classe contre moi ! Mais j’en ai parlé avec mes parents qui en ont parlé avec le directeur qui a convoqué les parents des filles qui n’embêtaient. Au final, tout est rentré dans l’ordre ! Toi, si tu as les cheveux courts et que tu aimes ça, ne change rien, les autres n’ont pas à se moquer de toi à cause de ton style, c’est idiot ! Si tu n’en as pas parlé à tes parents, fais-le ou alors parle-en à tes meilleur(e)s ami(e)s. Ils t’aideront sûrement.

  21. Anna dit :

    Moi, je n’ai jamais été harcelée mais mon petit frère l’a déjà été par un ancien copain à moi et qui est aussi un copain à ma copine.

  22. Lou dit :

    Chère Lulu,
    Avant moi aussi je me faisais (un peu) harceler par des garçons. Ils disaient que j’étais amoureuse de certains garçons ou que certains garçons étaient amoureux de moi. Ça me gênais. Maintenant j’ai parlé avec le directeur de l’école, ça va un petit peu mieux, mais je ne me sens pas très bien quand les garçons recommencent.

  23. Anonyme dit :

    J’ai de la chance, dans mon école, il n’y a pas de harcèlement.

  24. Lina dit :

    Moi aussi parfois je me fais harceler par deux anciennes copines. Mais une fois, je l’ai dit à mon prof et il les a punies. Maintenant, elles jouent avec moi.

  25. Elsie dit :

    Dans mon école, il y a un garçon qui a des difficultés à comprendre et à apprendre. Mais tous les autres se moquent de lui. Il est souvent triste, mais moi et mes amies on l’a dit à la maîtresse. Depuis, les gens ont arrêté.

  26. Anonyme dit :

    Quand quelqu’un se fait harceler, moi, je viens vers lui et j’essaie de l’aider le mieux possible, tant pis si jamais son harceleur me déteste après ! Et, pour tous ceux qui sont harcelés, je vous le dis : PARLEZ EN, même à votre ami(e), parent, maître, maîtresse… Sinon, cela risque de prendre des tournures indésirables.

  27. Carmen dit :

    J’ai lu le livre : « Seule à la recrée ». Cette BD parle du harcèlement à l’école et à la fin il y a 4 pages sur ce qu’est le harcèlement. Je vous le conseille.

  28. Sarah dit :

    Dans ma classe , il y a une fille qui se fait harceler et les autres élèves l’ignorent ou l’insultent. Elle a peur de le dire à un adulte. Un jour, je l’ai dit à la maîtresse parce qu’une fille l’embêtait. Elle s’est faite gronder et depuis ça va mieux. Avec mes amies, on joue avec elle.

  29. Elisabeth dit :

    Chère Lulu, Avant je me faisais harceler car j’ avais des verrues. Ma meilleure amie, qui est très attentive, l’a raconté à sa mère qui en a parlé à mon professeur et ça s’est arrangé.

  30. Eva dit :

    Dans mon école, je me fais harceler par une bande de garçons de ma classe et une bande de filles plus petites que moi. C’est insupportable ! Plus ils se moquent de moi, plus je pleure ! Et plus je pleure, plus ils se moquent de moi !Alors moi, quand je pleure trop, je suis sur le point de tomber dans les pommes !

    1. La petite licorne du net dit :

      Eva, je te conseille de le dire à un adulte (parent, prof, surveillant…) pour que ça se termine.

    2. Maxime dit :

      Surtout, ne te décourage pas comme Marion FRAISSE : elle s’est faite embêter et s’est suicidée à cause de ça … Alors parles-en !

  31. Hugo dit :

    Salut Lulu !
    Je ne suis plus abonné à Astrapi, mais j’ai bien voulu te répondre. Je subis cette forme de violence.
    Il y a un camarade du niveau supérieur au mien (il est en quatrième) qui me traite de « malade » et de « handicapé ». Il se comporte comme si j’avais la peste. Ça fait un an et demi que je me « bats » pour qu’il arrête. J’aimerais de l’aide, Lulu !

    1. Lucia dit :

      Tu dois prévenir ton maître ou ta maîtresse ! Moi, j’avais une amie qui, avant, se faisait harceler. J’en ai parlé à mon maître, puis à ma mère. Et puisque cette personne disait que c’était mon amie la responsable, et qu’elle mettait toute la classe (sauf moi et mon autre meilleure amie) de son côté, alors qu’elle lui avait fait beaucoup de mal, j’ai prévenu la directrice. Après, tout est allé très bien. Elles ne se parlaient plus, mais c’était mieux, car on pouvait vraiment s’amuser. On n’en parle plus, car c’est du passé.

    2. La petite licorne du net dit :

      Hugo, je ne suis peux être pas Lulu, mais comme Eva je te conseille de le dire à un adulte.

    3. Elisa dit :

      Hello Hugo,
      Tu pourrais le dire à quelqu’un qui a déjà parlé avec celui qui te harcèle. Je suis sûre qu’il y a une raison. N’oublie pas qu’il ne faut pas avoir honte de le dire ! Bon courage

  32. Faustine dit :

    Je n’ai jamais été harcelée mais mon frère, lui, l’a été. C’est un garçon de sa classe qui le harcelait. Ce garçon embête beaucoup de personnes. Mon frère ne disait rien, mais en plusieurs jours j’ai vu que le garçon l’embêtait et les autres se moquaient de mon frère.
    Je suis allée le dire à ma mère et elle a pris rendez-vous avec le maître de mon frère.
    Maintenant, le garçon l’embête un peu moins. En tout cas, il faut toujours le dire et surtout ne pas avoir honte !

  33. Anonyme dit :

    L’année dernière, avec l’école, on a eu une sensibilisation sur le harcèlement et toutes les classes devaient faire une affiche. Celle-ci illustrait quelque chose qui avait un lien avec le harcèlement. Les affiches terminées, nous les avions accrochées sur la grille devant l’école pour montrer qu’il fallait stopper le harcèlement car cela pouvait prendre des proportions importantes et graves.

  34. Inès dit :

    Cette année, une fille se faisait harceler par un groupe de personnes. Au début, avec une amie, on ne voulait pas d’elle, et en fait on a appris à la connaître et nous sommes devenues amies.
    Le groupe de personnes a eu de grosses sanctions, et maintenant tout est réglé.
    Quand on se fait harceler ou que l’on voit quelqu’un se faire harceler il faut en parler.

  35. Rosy Milie dit :

    C’est une fille de ma classe qui se faisait harceler. Elle restait seule dans la cour de récréation. Certains élèves allaient voir le maître et faisaient en sorte qu’elle se fasse punir ou crier dessus. Bienheureusement, tout ça est fini !

  36. Perrine dit :

    C’est mon petit frère qui s’est fait harceler quand il était en CP. Un garçon en CM1 lui disait beaucoup de méchancetés. Mon frère l’a dit à ma mère qui l’a dit au maître de mon frère. Le garçon s’est fait gronder et a été puni. Maintenant, tout est arrangé !

  37. Elena dit :

    Depuis le CE2, il y a une fille qui m’énervait. Comme elle continuait, je l’ai dit. Elle me poussait dans les escaliers, se moquait et disait que j’étais hideuse. En fait, personne ne l’aime vraiment.

  38. Mégane dit :

    Il y avait une fille, dans ma classe, qui n’arrêtait pas de traiter mes amies et moi. Alors on l’a dénoncée, mais elle a continué. Comme on était tannées, nous en avons parlé à un adulte de l’école. Après, tout s’est arrêté…

  39. Doriane, 9 ans dit :

    Un jour, j’ai vu deux garçons qui ont harcelé un petit dans la cour de récréation.
    Je suis allée le réconforter. Ça m’a fait de la peine…

    1. Albertine dit :

      Hello Doriane, Si tu connais les parents de cet enfant, tu peux aller les voir à la sortie de l’école et explique-leur le problème. Tu peux aussi proposer à la maîtresse de demander aux agresseur d’écrire les droits des enfants.

  40. Louanne dit :

    Ma sœur a une chaîne YouTube (Sixtine FE) et elle se fait embêter. Mais je ne connais pas d’autres histoires. En tout cas, il ne faut pas se laisser faire !

    1. Chelsea dit :

      La meilleure chose à faire, c’est de parler avec vos parents.

  41. Sixtine, 10 ans dit :

    Nous, à l’école, on fait des scènes de théâtre sur le harcèlement. Moi, je jouais le témoin.
    Et par exemple, sur ma chaîne YouTube, je me suis arrangée pour éviter les méchants.

Laisser un commentaire

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel Astrapi appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin de publier ton ou tes commentaires sur le site. La rédaction Astrapi va d'abord lire ton commentaire puis le publier sur le site astrapi.com. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, tes informations peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse suivante, en joignant une photocopie de la pièce d’identité d'un de tes parents : Bayard Presse, Astrapi - Blog de Lulu, 18 rue Barbès, 92120 Montrouge. Pour plus d’informations, tu peux consulter les dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com.