C’est trop dur, la musique !

Salut les copains !
Mon père, il adore la guitare et il m’a proposé d’apprendre à en jouer. J’ai dit oui : c’est sympa de faire des jolies notes en grattant les cordes ! Mais en vrai, c’est surtout pour lui faire plaisir. Parce que m’entraîner tous les soirs après l’école, en plus des devoirs, c’est galère. Je préférerais lire des BD ou téléphoner à ma copine Élodie !

Bref, je ne sais plus si j’ai envie de continuer ou d’arrêter…

Toi aussi, est-ce que tu pratiques déjà un instrument ? Tu as la passion ou tu continues juste « comme ça » ? Et si tu ne joues de rien, voudrais-tu commencer à apprendre ?

Mille milliard de bisous,

Lulu

104 pensées sur “C’est trop dur, la musique !”

  1. Margaux dit :

    Coucou Lulu,
    Je fais du piano. L’année dernière, j’ai failli arrêter car mon professeur n’était pas très gentil avec moi…
    J’en ai changé et j’adore. Ça valait le coup de s’accrocher !

  2. Lisa dit :

    Tu sais Lulu, moi je rêvais de faire de la guitare. Mais j’ai tout de suite vu que ça ne me plaisait pas. Alors je vais me lancer dans la batterie !

  3. Vanessa dit :

    J’ai fait du piano pendant un an et demi, mais j’ai voulu arrêter car je trouvais ça trop dur. Je regrette aujourd’hui parce que j’aimerais pouvoir continuer.
    J’ai aussi fait de la chorale dans mon collège, mais ce ne sont que des chants anciens, donc c’est vite pénible. Mais je reconnais que ça en vaut la peine parce qu’à la fin de l’année, on donne un concert grandiose. Il y a deux ans, nous avons chanté aux Chorégies d’Orange. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un théâtre antique qui se trouve dans la ville d’Orange.
    Donc oui, nous avons chanté devant 8000 personnes et nous avons fait une présentation où nous sommes passés à la télé. C’est l’un de mes plus beaux souvenirs.
    Quand j’y repense, j’ai encore les yeux qui pétillent d’émerveillement !

  4. Paul dit :

    Moi, je ne sais pas faire de la musique et je ne sais pas chanter.

  5. Myrtille dit :

    Je fais du piano, c’est dur.
    Parfois je m’énerve, mais quand j’y arrive, je suis très contente.
    Il faut persévérer, courage !

  6. Laelys dit :

    Salut Lulu,
    Moi, je fais du piano et je n’ai pas toujours envie de m’entraîner.
    Alors ne te décourage pas : tu verras, ton papa sera très content de toi lorsque tu feras ton morceau à la perfection.
    Bon courage!

  7. Les jumelles Madelon dit :

    Nous faisons chacune un instrument : guitare et violon.
    C’est un peu énervant d’en jouer tous les soirs.
    Bon courage Lulu !

  8. Zoé dit :

    Salut Lulu,
    Si tu aimes cet instrument, il faut t’entraîner et ne surtout pas baisser les bras.
    Bonne chance !

  9. Adrien, 8 ans dit :

    Coucou les Astrapiens !
    Je suis passionné de foot. Si je perds, je dis bravo à mes adversaires. Quand je gagne, je suis content.
    Ce n’est pas facile de gagner, mais je sais qu’avec de l’entraînement la victoire viendra.
    Quelle que soit ta passion, ne baisse pas les bras, l’effort paie toujours !

  10. Claire dit :

    Tu sais, Lulu, tout ceux qui jouent de la musique en ont marre au bout d’un moment !
    Tu peux l’avouer à ton père gentiment. Normalement, il ne se fâchera pas…
    Moi, je joue de la flûte traversière. C’est bien, mais des fois je n’ai pas envie de m’entraîner.
    Le mieux, c’est que tu trouves l’instrument qui est fait pour toi ! Moi, c’est le ukulélé. Alors en plus des cours de flûte, je fais maintenant du ukulélé.
    C’est génial et je ne m’en lasse jamais !

Laisser un commentaire

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel Astrapi appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin de publier ton ou tes commentaires sur le site. La rédaction Astrapi va d'abord lire ton commentaire puis le publier sur le site astrapi.com. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, tes informations peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse suivante, en joignant une photocopie de la pièce d’identité d'un de tes parents : Bayard Presse, Astrapi - Blog de Lulu, 18 rue Barbès, 92120 Montrouge. Pour plus d’informations, tu peux consulter les dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com.