Un peu d'histoire

Un peu d’histoire…

Astrapi-Astrapan

En 1977, Bayard Presse veut créer un nouveau magazine, pour les enfants trop âgés pour lire Pomme d’Api et pas assez pour lire Okapi. Il s’appellera Astrapi. 
Ce nom résonne comme une formule magique, à l’image d’une fée dans une histoire publiée dans Pomme d’Api qui s’exclame : « Astrapi, je te pi, Astrapan, je te pan ! ». Le numéro 1 paraît le 1er octobre 1978.

Astrapi, le rendez-vous de la surprise

Astrapi ne ressemble à aucun des journaux qui existent à cette époque ! 
On y trouve des BD (Touffu, Les copains des Tilleuls…) mais aussi des recettes, 
des bricolages, des reportages, des blagues, des textes pour réfléchir… Et au cœur du magazine, l’Astrapan, un supplément détachable, qui traite de grands sujets documentaires et qui peut prendre de multiples formes : maquettes, posters, mini-livres, jeux de société… L’idée des concepteurs d’Astrapi est de faire un journal copain, 
que l’enfant lit avec la tête et les mains pour apprendre en s’amusant et développer
 sa créativité. Pari réussi : Astrapi enthousiasme vite les enfants et leurs parents !

Le talent au service des enfants

Pour faire rire ou réfléchir les enfants, Astrapi cherche sans cesse à les surprendre. 
Pour cela, l’équipe innove en permanence. Dès les années 80, on y découvre de nombreux dessinateurs et auteurs talentueux : Yves Chaland, Grégoire Solotareff, Pef, Floc’h,
 Yvan Pommaux, Serge Bloch… En 1984, Astrapi est un des premiers journaux à réaliser 
un dossier entièrement illustré sur ordinateur. Au fil des années, les équipes successives apportent leur créativité, vont chercher de nouveaux talents, proposent des formules techniques innovantes. Dans les années 2000, Astrapi adopte la couleur orange fluo, toujours au goût du jour.

Astrapi : l’enfant avant tout !

Si les formes évoluent, l’objectif du magazine reste le même : accompagner les garçons et les filles de 7-11 ans durant ces années d’enfance et les aider à grandir. 
Les lecteurs continuent de rire avec les Trucastuces, à réfléchir à leurs petits soucis de vie quotidienne avec Lulu. Ils découvrent le monde avec les reportages et les documentaires, nourrissent leur imaginaire et leur créativité avec les bricolages, la fiction, la BD et les nombreuses activités proposées tout au long de l’année.
 Près de 40 ans après sa création, Astrapi rencontre toujours son public. 
Les lecteurs d’hier sont devenus parents aujourd’hui : les voilà heureux de partager cette heureuse expérience de lecture avec leurs enfants.

Astrapi, c’est :

  • 22 numéros géniaux par an
  • 77 600 abonnés passionnés
  • 550 000 lecteurs à chaque numéro
  • 400 courriers de gentils astrapiens chaque mois
  • 250 collaborateurs par an (merci les illustrateurs de talent !)
  • 308 drôles de Trucastuces par an… soit environ 12 320 occasions de rire en 40 ans (ce qui n’est pas négligeable !)
  • 1 1er avril désopilant par an

Abonnez votre enfant à Astrapi

Abonnez votre enfant au magazine Astrapi