Comment fait-on Astrapi ? Les secrets de fabrication d’un numéro en BD animée

Tu as aimé la BD qui te raconte comment on fabrique un numéro d’Astrapi ? Tu peux aussi la regarder en vidéo !

La fabrication d’Astrapi en 12 étapes

1. Tout commence à la réunion de programmation. La rédaction discute des sujets qu’elle veut traiter dans les six prochains numéros. Que de discussions ! Mais à la fin, on sait ce qu’il y aura dans ces Astrapi !

2. Le rédacteur, la rédactrice en chef, le directeur artistique et la secrétaire générale de rédaction réfléchissent à la meilleure façon de parler d’un sujet. Ils décident aussi de la forme que prendra le dossier : un livret, un poster, des pages cartonnées…

3. Le rédacteur fait alors ses recherches, sur Internet et dans les livres. Il rencontre des spécialistes. Ensuite, il écrit son article sur son ordinateur.

4. Quand le rédacteur a fini, il montre son article à la rédactrice en chef. Ils discutent et retravaillent ensemble certains passages. Il faut que tout soit à la fois juste et facile à comprendre.

5. Quand l’article est terminé, le directeur artistique choisit un illustrateur. Il lui commande des dessins en lui expliquant comment il les imagine.

6. Si besoin, un photographe prend des photos avec l’aide du directeur artistique. Pour certains sujets, on récupère des photos existant déjà dans des bibliothèques d’images.

“Comment fait-on Astrapi ?”, Astrapi n° 900, 15 mars 2018 - Texte : Christophe Nicolas. Photo : Benoît Teillet. Illustrations : Marie de Monti.

7. Lorsque tout est prêt, les graphistes disposent les articles, les dessins et les photos dans les pages du journal, sur ordinateur, pour qu’elles soient belles et faciles à lire. C’est ce qu’on appelle les “maquettes”.

8. La secrétaire de rédaction lit les articles et corrige les fautes. Si un texte est trop long, elle réécrit certaines phrases pour qu’il soit plus court. Elle vérifie aussi que les dessins correspondent bien aux textes.

9. Les pages sont ensuite imprimées en couleur et collées dans un cahier qu’on appelle le “monstre”. Puis l’équipe se réunit et feuillette les pages du monstre pour voir si tout va bien.

10. Quand tout le monde est d’accord, on prépare les pages pour l’imprimerie. Elles sont transformées en fichiers numériques et envoyées par ordinateur à l’imprimeur.

11. À l’imprimerie, les pages du journal sont gravées sur des plaques de métal. Ces plaques sont placées autour d’énormes cylindres qui tournent en même temps que des grosses bobines de papier. L’encre est appliquée sur le papier… Astrapi est imprimé !

12. Astrapi est chez toi, que tu l’aies trouvé dans ta boîte aux lettres ou chez ton marchand de journaux. La rédaction espère qu’il te plaira !

Texte : Christophe Nicolas. Photo : Benoît Teillet. Illustrations : Marie de Monti.

 

Fais ton journal !

Cette BD animée t’a donné envie de créer ton propre journal ? Télécharge et imprime ton “kit Astrapi” en cliquant sur ce lien… et à toi de jouer !

Astrapi_Kit_Fais_Ton_Journal

Couverture Astrapi n°900 du 15 mars 2018 

Abonnez votre enfant à Astrapi